Share

Le congé de proche aidant

Soumis à l'adaptation prochaine d'un texte, le congé de proche aidant sera ouvert au fonctionnaire lorsqu’un proche présente un handicap ou une perte d'autonomie d'une particulière gravité. Le congé ne sera pas rémunéré et la durée du congé sera de 3 mois renouvelables, dans la limite d’un an sur l’ensemble de la carrière. Il pourra être fractionné ou pris sous la forme d’un temps partiel.

 Une disposition est entrée en application immédiate depuis la parution de la loi de trasnformation de la fonction publique. Désormais, les fonctionnaires ayant la qualité de proche aidant voient leurs demandes de mutations examinées en priorité.